ARTICLES DE LA PRESSE 2017 :

 

Dimanche 26 février 2017

 

 

 

Des nouvelles de Pondichéry

 

 

 

Adonis MATHURIN, président de l’association Les Orphelins de Pondichéry est actuellement quelques semaines à Pondichéry, au sud de l’Inde, dont Adonis est originaire.

 

 

Depuis une dizaine d’années, les actions de l’association en faveur des jeunes de cette région touchée par le tsunami, se succèdent.

 

Depuis Pondichéry, Adonis évoque son séjour :

« je suis bien arrivé à Pondichéry, il fait beau, plus de 30°.

Les enfants sont contents de me voir. Je passe le dimanche avec eux car en semaine je ne peux pas, ils vont à l’école et rentrent à 17 heures. La salle informatique avance doucement avec le crépissage intérieur extérieur, le branchement électrique. Comme je suis sur place je surveille les travaux. J’ai offert des habits et des chaussures pour les garçons. Pour les filles c’est déjà fait en fin d’année 2016. »

 

Contact 06.98.59.15.48

 

Mathurinadonis@yahoo.fr

 

 

 

Vendredi 8 septembre 2017

 

 

 

Pour Les Orphelins de Pondichéry

 

 

Toujours active, l’association Les Orphelins de Pondichéry a des projets qui se concrétisent au fil des années, en fonction des possibilités de financement.

 

Le 20 janvier 2018 le président Adonis Mathurin se rend à Pondichéry.

 

Du 1er au 18 février, 20 personnes de l’association ou extérieures font également un séjour en Inde et passeront 4 jours à Pondichéry. Ce sera l’occasion de visiter les deux orphelinats, mais aussi de participer, le 4 février, à l’inauguration de la salle informatique, qu’il faudra bien sûr équiper de matériel, dont 10 ordinateurs et des imprimantes. Diverses manifestations permettent de mener à bien ces projets.

 

C’est ainsi que le 28 octobre prochain, l’association organise son premier salon du VDI et du savoir-faire à la salle polyvalente de Saint-Suzanne animations et restauration. Entrée gratuite.

 

Et le dimanche 29, au même endroit, un déjeuner dansant sera animé par Dany Moureaux.

 

 

 

Pour tout renseignement :

 

06.98.59.15.48

 

Email : mathurinadonis@yahoo.fr

 

 

Mardi 5 décembre 2017

 

 

 

Des Ch’tis à Pondichéry

 

 

 

Des étudiants de Lille ont créé « Solid’Orph », une association qui soutient les orphelins de Pondichéry chers au Voujeaucourtois Adonis Mathurin.

 

 

 

Des étudiants de Lille ont découvert l’association « Les Orphelins de Pondichéry » et depuis 2015 des liens se sont créés avec Adonis Mathurin président de l’association voujeaucourtoise.

 

Ces étudiants devaient monter un projet de solidarité internationale en direction des enfants.

 

En 2015 quatre étudiants sont partis à Pondichéry. En avril 2016 ils étaient cinq à passer un mois à Pondichéry.

 

Parmi eux, Valentine Coyez, accueillie récemment par Adonis Mathurin à Voujeaucourt.

 

Actuellement, elle est en master gestion du patrimoine à l’université Paris-Dauphine. « Récolter des fonds nécessite de l’engagement : l’organisation de soirées étudiantes, après-midi récréatifs pour des enfants dans le Nord, opération bol de riz et bien d’autres actions » raconte-t-elle.

 

Les séjours en Inde sont bien remplis avec des travaux de rénovation de l’orphelinat, mais aussi le partage du temps avec les enfants « qui se contentent d’un rien et sont adorables ».

 

En 2017, quatre étudiants sont partis et trois sont annoncés en 2018.

 

Ces jeunes ont créé une association nommée « Solid’Orph » qui permet de mieux s’impliquer dans le soutien aux orphelins de Pondichéry.

 

Quant à Adonis Mathurin, il a pris contact avec le lycée professionnel Jacques-Duhamel de Dole en vue de monter un projet avec 20 filles et 20 garçons. Le 20 janvier 2018 Adonis Mathurin part pour Pondichéry ou l’inauguration de la salle informatique est prévue le 17 février.

 

ARTICLES DE LA PRESSE 2016 :

 

Des nouvelles des « Orphelins de Pondichéry »

 

Jeudi 23 juin 2016,

Du 10 avril au 25 mai, Adonis Mathurin, président de l'association «Les Orphelins de Pondichéry », est allé sur place, comme il l'a déjà fait à plusieurs reprises.

Trois ou quatre fois par semaine, il a rendu visite aux garçons et filles de l'orphelinat. Les enfants profitaient alors des grandes vacances qui, là-bas, s'étendent du 15 avril au 5 juin. La canicule a sévi et début mai, la température est montée à 41°.

Adonis, pourtant originaire de Pondichéry, ainsi que les autochtones, avaient du mal à supporter cette chaleur.

L'atelier couture, inauguré en 2015, fonctionne bien.

Trois filles qui ont suivi une formation cousent leurs uniformes obligatoires à l'école. Elles apprennent aussi à coudre les uniformes des garçons, au nombre de 160. La salle informatique est bien avancée.

Le temps d'une journée, quatre bus ont emmené les enfants dans un parc d'attractions dont ils ont bien profité en matinée, l'après-midi étant consacré à un Aqualand, tout aussi apprécié. Pour la troisième année consécutive. Adonis a organisé cette sortie, très attendue par les jeunes.

L'association apporte son aide financière pour la réalisation de divers projets et activités. Pour y parvenir, des manifestations, soirées, vide-greniers, sont organisés. L'association sera ainsi présente ce week-end à Rencontres et Racines à Audincourt où elle tiendra un stand de restauration.

Après le concert d'Aldebert en mars 2016 organisé par l'association, c'est Frank Michael qui viendra à la MALS de Sochaux le 25 novembre.

 

Un concert d'Aldebert pour les orphelins

Dimanche 20 mars 2016,

Pour collecter des fonds, l'association Les Orphelins de Pondichéry, dont la brocante a obtenu dimanche dernier un immense succès, propose un nouveau rendez-vous. Il s'agit d'un récital d'Aldebert qui aura lieu à la MALS de Sochaux le mercredi 23 mars, à partir de 19 h 30.

Originaire de Pondichéry Adonis Mathurin est le président de cette association qu'il a créée il y a quelques années. Le but de la structure est d'améliorer la vie d'orphelins vivant dans la petite ville indienne nommée Pondichéry.

Depuis une dizaine d'années déjà, l'association organise et participe à toutes sortes de manifestations pour récolter des fonds. Grâce à cela, elle a déjà pu construire un orphelinat.

Aujourd'hui, il est occupé par  120 garçons et 55 filles.

Les enfants ne se destinant pas à de grandes études onéreuses, l'association a décidé de créer un atelier d'apprentissage au sein de l'orphelinat. Celui-ci permet aux enfants d'être formés à des savoir-faire qui sont indispensables à leur entrée dans la vie active. L'association a pris la responsabilité de la construction de la salle dont l'inauguration a eu lieu en juillet 2012. Une grande joie pour Adonis Mathurin et les membres de l'association.

Projets pour 2016 : terminer la salle informatique dans les plus brefs délais, puis créer une bibliothèque dans chaque orphelinat pour que les enfants aient accès aux livres à tout moment. Il est également prévu d'envoyer les enfants ensemble en vacances, comme l'an dernier.

Aldebert pour la bonne cause

lundi 14 mars 2016,

 

REUNIR DES FONDS pour offrir une bibliothèque (mobilier et livres y compris) aux 175 enfants suivis par l'association « Les Orphelins de Pondichéry » dans le sud de l'Inde. Telle est l'ambition de l'association montbéliardaise à l'origine, mais qui dispose désormais d'une antenne à Nancy, et d'une autre à l'échelle de l'Alsace et de la Franche-Comté.

L'association « Les Orphelins de Pondichéry » a vu grand. Elle a, par le biais d'une des bénévoles, sollicité le chanteur Aldebert. L'artiste a accepté, pour la bonne cause sans aucun doute, de donner un récital unique, en partenariat avec L'Est Républicain, ce mercredi 23 mars à partir de 19 h 30 à la maison des Arts et Loisirs de Sochaux (MALS).

Responsable de l'association « Les Orphelins de Pondichéry » qu'il a créée en 2005, Adonis Mathurin porte avec fierté ce projet «Nous avons », rappelle-t-il, « commencé très modestement, il y a une dizaine d'années à la suite d'une rencontre avec Alice Thomas, qui a décidé de se consacrer aux enfants abandonnés et aux orphelins de cet ancien comptoir français ».

Une ex-possession française qu'Adonis Mathurin connaît bien. Il est, en effet, né dans ce qui fut un des comptoirs de la Compagnie française des Indes orientales.

« Depuis la création de l'association », rappelle Adonis Mathurin

« nous avons contribué au financement d'un immeuble dans lequel sont hébergés 120 garçons ainsi qu'une maison à une quinzaine de kilomètres de Pondichéry ou sont hébergées 55 jeunes filles.

L'association a participé aussi financement d'ateliers (menuiserie, électricité, couture, informatique etc.) pour ces même enfants ».Des équipements  que l'association Les Orphelins de Pondichéry cofinancent grâce à l'organisation de manifestations locales (repas dansants et autres vide-greniers).

Ce fut le cas hier encore à la Roselière à Montbéliard, avec 1.400 visiteurs ayant acquitté le modeste droit d'entrée entre 7 h 30 et 12 h.

C'est dire si la cause de ces enfants est reconnue.

 

Une aide pour Pondichéry après les inondations

Mardi 2 Février 2016,

En présence de nombreux adhérents, l'association des Orphelins de Pondichéry a tenu son assemblée générale vendredi soir. Le président Adonis Mathurin a présenté le rapport moral.

Il y a un an, l'association comptait 52 adhérents à jour de leur cotisation. Ils sont aujourd'hui 55.

Adonis Mathurin a rappelé que l'association est née en mai 2005, dans le but d'aider les enfants défavorisés des rues de Pondichéry, dans le sud de l'Inde. De leur donner une éducation très complète, afin de trouver leur place dans la société indienne.

Durant l'année 2015 les diverses manifestations ont été une réussite : deux vide-greniers en mars et septembre à la Roselière, un repas dansant au mois d'avril qui a été l'occasion de fêter les 10 ans de l'association, participation à Rencontres et Racines sur trois jours en juin.

Le premier vide-greniers a permis d'achever les travaux de l'atelier de couture plutôt que prévu. En octobre il y a eu aussi un cours d'initiation à la danse Bollywood, et pour la seconde année le Réveillon de la Saint-Sylvestre. L'année 2015 a aussi été marquée par l'inauguration, le 6 mai, de l'atelier de couture par Adonis Mathurin et sa secrétaire. Malheureusement, en décembre 2015. Les deux orphelinats ont été touchés par d'importantes inondations, provoquant de gros dégâts. Il est prévu de réparer ce qui a été endommagé, estimé à 2 700 €.

Le bilan financier présente un solde positif satisfaisant. Ce qui a permis d'envoyer à Pondichéry 17.734 € pour la construction de l'atelier dont 1.500 € pour la rentrée scolaire. L'objectif est de finir la salle informatique dans l'orphelinat des filles avant fin 2016 pour un coût estimé à 25.490 €.

Pour le vide-greniers du 13 mars, le président cherche des bénévoles. Le 23 mars ce sera le concert d'Aldebert à la MALS et du 24 au 26 juin Rencontres et racines. Le 11 février dix personnes partiront pour 15 jours en Inde, dont trois à Pondichéry, afin de faire le point sur les actions entreprises.

 

Aldebert au côté des Orphelins de Pondichéry

 

L'association les Orphelins de Pondichéry est toujours active et ne manque pas de projets. En mai 2015, son président, Adonis MATHURIN, a inauguré l'atelier de couture qui fonctionne désormais à la grande satisfaction des jeunes filles. Une salle informatique est en cours de réalisation mais il reste encore des travaux importants à faire. Et finalement n'est pas assuré complètement. Pour y parvenir, l'association compte sur le réveillon de la Saint-Sylvestre qui aura lieu à la salle polyvalente de Sainte-Suzanne.

Au menu : coupe pétillante foie gras de canard au macvin, blanquette de saumon au coulis de poireau, trouée franc-comtoise, noix de veau braisé cocotte, garniture de légumes, assiette de fromages, bûche Prague, café, cotillons, soupe à l'oignon. Prix adulte 60 € et 16 € au moins de 12 ans.

Renseignements et réservations : 06.98.59.15.48

E-mail : mathurinadonis@yahoo.fr

Autre projet de l'association : la création d'une bibliothèque à l'orphelinat de filles et une à l'orphelinat de garçons, séparés de 5 km. Là aussi, il faut trouver le financement. Et Adonis Mathurin a pressenti le chanteur ALDEBERT. Il l'a rencontré lors d'une tournée en Alsace. Une entente a été trouvée avec son manager. Une date et un lieu ont été fixés. Ce sera le 23 mars à la MALS à Sochaux. Et si le projet aboutit, la bibliothèque portera le nom de Guillaume Aldebert, a promis Adonis.

 

Articles de la Presse 2015

 

 L’ATELIER COUTURE

Le 6 MAI DERNIER, Adonis MATHURIN et Sophia COLLIN respectivement président et secrétaire de l'association Voujeaucourtoise Les Orphelins de Pondichéry qui étaient en voyage à Pondichéry en Inde, été accueillis par Alice THOMAS la directrice de l'orphelinat et par les enfants. L'établissement est situé en pleine campagne. Les francs-comptois ont eu l'occasion de visiter la structure d'accueil en compagnie des pensionnaires filles actuellement au nombre de 56, âgées de 4 à 19 ans. Les lieux dotés de dortoirs, douches et cuisines sont tenus par les internes. On trouve également un superbe jardin aménagé et entretenu par les filles les plus âgées. Le temps fort de la visite, ce fut l'inauguration de l'atelier de couture récement construit et aménagé grâce aux dons des Montbéliardais. Une plaque commémorative a été apposée à l'entrée de l'atelier. Le président MATHURIN a profité de cette occasion pour évoquer les futurs projets, et notamment une salle informatique pour les filles, avant d'aller prendre un repas traditionnel en commun avec les garçons.

Articles de la Presse 2014

Les bénévoles du réveillon remerciés

 

Pour la première fois, l’association les Orphelins de Pondichéry a organisé le réveillon de la Saint-Sylvestre 2013 à la salle polyvalente de Sainte-Suzanne. Ce fut un succès et c’est un substantiel bénéfice qui a été obtenu, de quoi aider à la réalisation des projets de l’association et en particulier la construction d’un atelier de couture. Le président, Adonis Mathurin, a réuni dimanche après-midi les bénévoles qui ont contribué à la réussite de cette manifestation de fin d’année. Il en a profité pour donner quelques informations. Le 12 juillets 2012, la première pierre de l’atelier de couture a été posée. L’antenne de Nancy de l’association a réuni 6.000 euros pour la première étape constituée par les fondations.

La deuxième étape de la construction est en cours et devrait se terminer fin janvier 2014. Pour mener à bien la fin de la construction prévue fin 2014. 6.000 euros sont encore nécessaires. Le produit du réveillon donnera un sérieux coup de pouce.

En attendant l’assemblée générale du 31 janvier, Adonis Mathurin a parlé des projets de manifestations comme la participation à Rencontres et Racines. Il suggère aussi de donner le nom de Stéphanie Caenaro à l’atelier de couture. Stéphanie était la secrétaire de l’association lorsqu’elle perdit la vie dans un accident de la circulation. Elle avait projeté de se rendre à Pondichéry début 2014. Un souhait malheureusement non exaucé. En attendant la décision attendue en assemblée générale, les bénévoles présents ont approuvé cette initiative. Ils ont été vivement remerciés par le président pour leur engagement. La galette des rois a conclu cette réunion.

 

L’Est Républicain

Jacques RAT

Samedi 18 Janvier 2014

 

 

 

Les Orphelins de Pondichéry toujours actifs

 

Vendredi soir, l’association des Orphelins de Pondichéry a tenu son assemblée générale. 

Le président Adonis Mathurin a rappelé

« la réalisation d’un rêve qui s’est concrétisé, en 2013, parla construction d’un orphelinat abritant 50 filles et 120 garçons. Et en 2013 fut aussi une année exceptionnelle avec deux vide-greniers organisés en février et septembre et, pour la première fois, le réveillon de la Saint-Sylvestre qui a produit une recette encourageante. »

Il y a eu aussi la participation à Rencontres et Racines, au marché de Noël.  En avril 2013 a démarré le chantier de l’atelier de couture pour l’orphelinat de filles. Première étape : 6000 euros ont été envoyés pour les fondations, puis en novembre 6000 euros à nouveau pour monter des murs et en février 6000 euros seront envoyés pour le toit, les portes et les fenêtres. La quatrième étape concernera la finition. Depuis 2009, pratiquement tout les ans, des membres se sont rendus à Pondichéry. En 2013 Martine et Robert Barbieri y sont restés une semaine. Pour la cinquième fois ils y retournent début février. A leur retour, ils rendront compte du changement intervenu depuis l’année dernière. De même Françoise Simonot, responsable de l’antenne de Nancy, s’y rendra fin février.La cotisation reste à 15 euros.

 

Projet 2014                                                                Vide-greniers le 9 mars à la Roselière ; repas dansant le 12 avril à Sainte-Suzanne, participation à Rencontres et Racines les 27, 28 et 29 juin, réveillon de la Saint-Sylvestre. En mars seront organisée des cours de cuisine et de danse à Grand-Charmont.L’atelier couture devrait être terminé avant fin juillet. Il portera le nom de Stéphanie Caenaro, secrétaire de l’association, décédée tragiquement. Elle est remplacée à l’unanimité par Sophia Fetouth.

Pour tous renseignements :                                        Tél : 06.98.59.15.48.

 

L’Est Républicain

Jacques RAT

 

Mardi 4 Février 2014 

Le Barbecue des Orphelins de Pondichéry

  • disponible
  • 1 à 3 jours de délai de livraison1

Chaque année , en juillet, l'association Les Orphelins de Pondichéry rassemble des adhérents et des sympathisants pour un repas champêtre, à l'extérieur d'Arcopolis, sous la terrasse. Dimanche, ils étaient une vingtaine.

Le président, Adonis Mathurin, en profite pour faire le point sur les activités et les actions entreprises par l'association. Il détaille les sommes envoyées en cours d'année et leur affectation.

En mars, 6 000 euros ont été envoyés pour la troisième étape de la construction de l'atelier de couture (le toit). La moitié est payée par l'antenne de Nancy et une machine à coudre a été achetée pour 150 euros. Au mois d'avril, 170 enfants qui n'étaient jamais partis en vacances, ont passé une journée de détente, à Aqualand pour laquelle l'association a payé 1 000 euros. En mai, 3 000 euros de machines et d'outils pout l'atelier d'apprentissage ont été dépensés. En juin, 1 200 euros ont été affectés à l'achat de nouveaux vêtements pour 170 enfants.

« Tout ceci grâce à votre investissements dans les différentes manifestations organisées », souligne Adonis en s'adressant à tous les bénévoles.

Pour la rentrée scolaire, 1 000 euros sont prévus et 6 000 euros sont destinés à la finition du bâtiment de l'atelier de couture.

Le 7 septembre, un vide-greniers est organizsé à la Roselière, à Montbéliard ; et toujours à la Roselière, le 3 octobre, une grande manifestation culturelle, « Rencontre avec l'Inde ». L'association sera également présente le marché de Noël de Montbéliard.

 

L'EST REPUBLICAIN

JACQUES RAT

Le Mercredi 23 Juillet 2014

VIDE GRENIER - Un sourire au bout du monde

Il en veut toujours plus, Adonis Mathurin ! C'est normal : ce n'est pas pouir lui qu'il se démène depuis plusieurs années, mais pour les enfants de Pondichéry. Des gosses dans le dénuement, qu'il appelle orphelins bien qu'il sache que certaines pas la majorité- ont un père et une mère bien vivants.  Simplement, « ils ont été abandonnés, condède difficilement le président de l'association qu'il a créée en 2005. Je n'aime pas raconter ces choses-là. Mais il faut dire la vérité : certains villageois très pauvres viennent en ville et abandonnent leurs enfants sur une place publique. Alors, on les recueille dans notre orphelinat», rapporte Adonis Mathurin.

Lui aussi c'est un enfant de Pondichéry, né de parents pondichériens, mais de nationalité française. Pondichéry était en effet, jusqu'à ce que la ville accède à l'indépendance et au rang d'Etat, en 1963, un comptoir français. Mathurin, ce n'est pas notre nom d'origine. C'est le nom que l'administration française nous a donné, comme aux autres familles autochtones dont le nom indien était trop difficile à prononcer, confesse l'homme qui, à l'âge de 18 ans, a suivi son  père, militaire dans l'armée française, en France. « Mais je retournais régulièrement à Pondichéry. J'ai été bouleversé par le tsunami, en décembre 2004. Quelques mois plus tard, en 2005, je créais l'association.»

L'ophelinat existait déja mais sous une forme très précaire. Avec l'aide d'une ex avocate, Alice Thomas, actuelle directrice de l'établissement, Adonis Mathurin et son association ont réussi à le transformer en un établissement confortable, accueillant 170 enfants de 5 à 24 ans, répartis au sein de deux structures bien distinctes : un établissement de 120 places pour les garçons et un autre de 50 places pour les filles.

Un Etat pauvre

L'Etat de Pondichéry verse 0.10 € à l'orphelinat par jour et par enfant. C'est peu, Aussi, l'association et son président n'ont-ils de cesse de récolter des fonds complémentaires. Les deux vide-greniers annuels sont une excellente occasion. Mais, hier, en fin de matinée Adonis Mathurin fait grise mine : au vu du nombre d'entrée payantes (1.50 € par personne), il savait déjà que la recette ne serait pas aussi grasse qu'au mois de mars, quand le premier vide-greniers avait dégagé de 3 000 € de bénéfices.

Aussi se fait-il fort de remplir la salle de la Roselière, vendredi 3 octobre prochain, à l'occasion d'une soirée défilé de mode indienne, avec danseuses et musiciens (dès 20 h ; entrée, 15 € ; réservation au 06.98.59.15.48). « Il nous faut absolument réunir 10 à 12 000€ chaque année, si l'on veut donner aux orphelins de Pondichéry une chance d'être des enfants comme les autres et de se construire un avenir plus souriant », insiste le président. Car Pondichéry, « est un Etat globalement pauvre, où la vie est dure », confirme Martine et Robert Barbieri, deux habitants de Voujeaucourt qui se rendent chaque année en Inde et ne manquent jamais un détour par l'orphelinat. «Ce sont deux témoins oculaires, Ils rapportent la preuve que l'orphelinat existe réellement et que l'argent récolté ici est bien utilisé là-bas», se réjouit Adonis Mathurin.

 

JOSE GONZALVEZ

L'EST REPUBLICAIN

Le 8 septembre 2014

RENCONTRE AVEC L'INDE - Les fonds récoltés serviront à l'atelier de couture.

L'association « Les orphelins de Pondichéry » organise le 3 octobre une soirée « Rencontre avec l'Inde », à la Roselière. Un spectacle « haut en couleur », promet Adonis Mathurin, le président de l'association.

 

-Le programme de cette soirée ?


Le spectacle va durer deux heures trente, avec pas mal d'artistes dans des genres différents. Il y aura de la danse, de la musique, un défilé de mode, Nous avons essayé de présenter quelques aspects anciens et d'autres plus modernes de la culture indienne. Il y aura de la danse Bollywood, de la danse classique Baratanatyam et Kathak, des musiciens qui joueront du sitar et du tabla. D'anciennes miss de la région présenteront un défilé de saris.

 

-Une petite restauration est prévue ?


- Oui, les spectateurs pourront se restaurer à l'entracte, découvrir des mets indiens, avec du riz aux légumes et un gâteau de semoule.

 

-La dernière grosse manifestation de l'association a eu lieu il y a quatre ans, pourquoi avoir attendu si longtemps avant d'organiser une nouvelle « rencontre avec l'Inde » ?


- Il y a quatre ans, c'était une journée entière, à la Roselière. C'est un gros travail, et je n'avais personne pour m'épauler. mais depuis quelques mois, nous avions une nouvelle secrétaire à l'association, Sophia Collin. C'est elle qui m'a incité à refaire un gros événement. Mais pendant ces quatres ans, nous avons quand même participé à des manifestations, comme Rencontres et Racines à Audincourt, ou à des vide-greniers, on a organisé des repas dansant aussi pour récolter des fonds.

 

-Cette soirée sera très divertissante, mais c'est avant tout une soirée à but humanitaire !


- Tout à fait. Nous avons besoin d'argent pour nos projets à Pondichéry. Après avoir inauguré l'atelier d'apprentissage en menuiserie, électricité, soudure, électronique, pour les garçons de l'orphelinat, nous continuons à l'équiper. Et nous sommes en train de construire un atelier de couture pour les filles. le plus gros est terminé, il reste encore les finitions, puis à l'équiper. Je devrais y aller en fin d'année, pour l'inaugurer. Et en plus de ces projets, l'association offre aux orphelins qui se marient des cadeaux. C'est le cas en cette fin d'année, où je suis invité à un mariage, et l'association va offrir au jeune couple un réfrigérateur.

 

JOSE GONZALVEZ

L'EST REPUBLICAIN

Le Lundi 22 septembre 2014

L'association les orphelins de Pondichéry est toujours active

Parmi les satisfactions de l'association Les orphelins de Pondichéry, une union qui a été scellée le 1er novembre à Pondichéry. Après le mariage à la mairie, la réception s'est déroulée dans l'orphelinat de garçons où beaucoup d'invités ont participé au repas. Vadivelu, le jeune marié, poursuit ses études d'ingénieur et son épouse Anandajothi des études en vvue d'obtenir un master de commerce. Pour les époux, c'est une union d'amoureux, exceptionnelle, car là-bas, la plupart des mariages sont arrangés. Pour fêter l'événement, l'association a offert un réfrigérateur à la jeune mariée.

Les grandes lignes des actions et manifestations sont tracées. Du 1er au 7 décembre, participation au marché de Noël de Montbéliard. le 22 mars 2015, vide-greniers à la Roselière. Pour marquer le 10e anniversaire de l'association, le 18 avril est organisé un repas dansant avec sopectacle à la salle des fêtes de Bart. le président Adonis Mathurin est en négociation avec un grand chanteur en vue de l'organisation d'un concert à Montbéliard. En février 2015, Adonis, la secréatire Sophia, son mari et Martine et Robert partiront inaugurer l'atelier de couture en construction. C'est la première fois que des membres de l'association partent ensemble.

 

JACQUES RAT

L'EST REPUBLICAIN

Le Mercredi 19 novembre 2014