Visite de Pondichéry par André ETHEVENAUX, 2012

Mariage à l'orphelinat

 

En voyage à Pondichery pour la première renconztre depuis 40 ans de notre filleul David, nous avons été invités de façon spontanée par Mr et Mme Thomas, parents d'Alice au mariage de P. Senthil Kumar et M. Silokshana tous deux pensionrnaires des orphelinagts garçons et filles respectivemdent.

Le mariage a eu lieu à l'orphrelinat où une cérémonie de nature chrétienne a consacré l'union. Un mariage à l'église catholique n'était pas possieble puisqu'aucun des deux n'avait été baptisé.

Bien que catholique pratiquante, Alice n'impose aucune religion particulière aux enfants, ceux-ci lui arrivant sans connaissance ni notion de ce que peut être une religion. Pour imprégner l'atmosphère de spiritualité, une prière est dite chaque matin au ''Tout Puissant'' sans référence à un Dieu quelconque des différentes religions. Avant chaque repas aussi une courte prière de reconnaissance pour le repas qui est offert.

Il n'y a pas d'intervenants extérieurs pour enseigner une religion quelconque. Des bibles par exemple sont disponibles mais sans obligation de les lire...chacun est libre et devra décider de sa religion par lui-même. Concrètement, Alice rappelle toutefois les principes de base des grandes religions, en particulier, ''aimez vous les uns les autres'' et '' ne fais pas à l'autre ce que tu ne voudrais pas qu'il te fasse''. Deux principes pour lesquels Alice est un exemple vivant.

En vue du mariage la cour, le préau, les bâtiments ont été décorés. A l'entrée un WELCOME nous accueille.

C'est dans le préau arrangé en chapelle que se déroulera la cérémonie. Tout y est: estrade, le synthé et les instruments pour musique et chants, sièges et bancs pour l'assistance.

Dès notre arrivée, les enfants sur leurs bancs nous accueillent joyeusement, ils respirent la joie de vivre! Les plus grands s'affairent à achever la décoration, mettent la main à la pâte à la préparation du repas avec des adultes venus aider. Pour le repas, tout est fait à l'orphelinat.

De l'orphelinat des filles, nous arrivent une vingtaine de ses pensionnaires. Les plus jeunes rejoignent les garçons sur les bancs, les plus âgées s'activent immédiatement à préparer l'évènement du jour, nettoyage, rangement, aide en cuisine.

Les mariés arrivent sous les vivats des enfants et accueillis dans la joie par l'orchestre des instruments à vent des enfants.

Les officiants, quatre hommes d'une église évangélique conduiront la cérémonie avec chants, musique et lectures, en tamoul bien sûr. L'assistance venue de l'extérieur était nombreuse.

Une salle d'étude bien décorée aussi a accueilli les jeunes mariés après la cérémonie pour la présentation des cadeaux. Le réfrigérateur de l'association « Les orphelins de Pondichery » a fait sensation mais bien d'autres cadeaux sont venus s'y ajouter.

Le repas, accompagné de musique a suivi et clos une journée heureuse et pleine d'émotions. Une journée de souvenirs et porteuse d'espoir pour tous ces enfants éprouvés par un difficile départ dans la vie.

 

André Ethevenaux