VOYAGE A PONDICHERY 2018

 

Dans le Sud de l’Inde, Pondichéry a gardé son âme cocorico, mais a le regard tourné vers la baie du Bengale.

·                                                                                                                                                              

·                                                                                                                                                                                             « Pondi » est une jolie ville de bord de mer, au sud de l’Inde. En 1673, c’était un petit village côtier acheté par la Compagnie française des Indes au sultan de Bijapur. Les Anglais s’en emparent en 1761, Pondichéry redevient comptoir français en 65. Pondichéry la petite France entend-on souvent. Il y a un côté Saint Trop’ dans le French quarter : des façades pastel, des rues pavées, baptisées du nom d’écrivains, d’hommes politiques français. Et le soir, concours de pétanque au parc Jeanne d’Arc. Et puis il y a des églises. Mais aussi des ashrams, un centre ayurvédique. Des tuk-tuks.   De l’autre côté du canal, c’est le quartier tamoul avec une ambiance populaire, un marché aux légumes, aux fleurs, aux épices, des coups de klaxons dans les rues bondées. Il faut venir à Pondi sans y chercher la petite France, c’est un St Trop’ local à double facette, l’une populaire et l’autre bourgeoise.

 

 Cette année, février – mars de nouvelle escapade en Pondichéry

Cette fois,  j’ai organisé l’autrement parce que l’inauguration de la salle informatique, rencontre avec groupe Martine et les bénévoles de l’association qui sont venu avec elle, et arrivé le responsables de Nancy Françoise et Agnès pour l’inauguration tout ça il faut que j’organiser.  

 En première je dois  acheter les outilles pour l’atelier d’apprentissage par

 ce que quand j’inauguré l’atelier en 2012 je acheter des outilles depuis  

 nous avons acheté temps en temps donc cette fois ils sont besoins grosse investissements.

 

En plus chez les garçons et pour les fille j’acheter presque 10 000 milles euros de matérielles.

 

 Dès le premier jour arriver les groupe de Martine j’étais  accueille à   Mahaballipuram..

 

Moment bien émouvant personnellement : c'est la première fois que nous allons passer quelques jours en Pondichery en compagnie de mes bénévoles et les autres.

 

 Premières chaleurs, premiers plats épicés, premières visites, ils ont  vite plongé dans l'atmosphère indienne.

 

 Après cette mise en bouche, nous sommes prêts à découvrir  Pondichéry. Nous allons y passer 3 jours.

 

Nous commençons par une visite historique et anecdotique « French Connections Trail », où l'on découvre les  aventures et mésaventures des Français à Pondichéry. On découvre  aussi  que ce que l'on a appris dans nos livres d'histoire ne correspond pas tout à fait à ce que l'on nous raconte ici. Qu'importe, nous apprenons à connaître l'histoire de cet ancien comptoir français.

 

 Les promenades nous emmènent dans les différents quartiers de la ville : la Ville Blanche,  Nehru Street et le Marché Goubert,  le quartier des pêcheurs. Autant de lieux qui font le charme de Pondichéry.

 

 Mais ce que tout le monde attend ici, c'est la visite à l'orphelinat. Adhérents ou non, tous connaissent « Les Orphelins de Pondichéry », la plupart ont vu des photos des bâtiments,  des enfants.

 

 Pourtant, quand nous nous retrouvons dans la grande cour où tous les garçons sont réunis pour nous accueillir nous sommes tous très émus.

 Quelques enfants nous accompagnent dans la visite de tous les endroits important de la maison - cuisine, dortoir, lieux d'études, atelier -  et Adonis nous explique le fonctionnement et les règles de vie.

 Ensuite, nous assistons à un petit spectacle de danse, et avant de partir, chacun peut échanger avec les jeunes.

 Pas de barrière de langue : de part et d'autre on se comprend, même si les mots ne sont pas toujours là.

 Le lendemain, visite chez les filles.

 A notre arrivée, elles marquent notre front d'un bindi, marque rouge, en signe de bienvenue.

 

Là encore, nous visitons la maison.

 

Ceux qui sont déjà venus découvrent les nouveautés : l'atelier de couture qui étaient en construction il y a deux fonctionnent maintenant, et nous pouvons admirer quelques réalisations.

 

L'atelier informatique sera inauguré dans quelques jours, nous avons la primeur de la visite...

 

Ce soir encore, on nous offre un superbe spectacle : danses, chants, musique.

 

Et nous sommes invités à partager le repas avec tous, les enfants, Alice et Maran.

 

Grâce à la générosité des voyageurs, à notre retour à Pondichéry, nous avons pu aller faire du shopping avec Alice et Maran : un poste de télé pour les plus grands garçons, un moulin à épices professionnel pour la cuisine, et une quantité de matériel électrique pour rénover, aménager, sécuriser les bâtiments.

 

VOYAGE A PONDICHERY 2017

 

DEPART A  PONDICHERY 2017 (JANVIER)

 

 

Au sud-est de l'Inde, la ville de Pondichéry (de son vrai nom Puducherry) mise sur ses relents de charme colonial pour attirer les touristes indiens et étrangers - majoritairement français - gourmands de moments de quiétude. Fondée par les Français en 1674, la ville blanche est parvenue à garder juste assez de touches françaises pour être exotique, apaisante, différente, unique.   le quartier français du vieux Pondy s'élève au rang d'oasis de tranquillité.

 

 

Ville artistique, créative et assurément gourmande, Une expérience unique riche en odeurs, en saveurs, en épices, en aliments exotiques et inconnus et en délicieux procédés indiens qui se transforme en véritable festin joliment exposé sur une feuille de palmier et dévoré avec les doigts, comme il se doit.*

 

 

 

Au parfait amalgame d'architecture française et tamoule retrouvé un peu partout à travers Pondichéry vient s'ajouter le caractère unique de ces deux villes en une. Car si le vieux Pondy séduit avec ses ruelles pavées, ses cafés, son calme, ses églises et ses jolies boutiques, le centre de la ville reste indien jusqu'au plus profond de son être.

 

 

C'est à vélo, tôt le matin, que Pondichéry se laisse le plus calmement parcourir alors que la ville et la chaleur sont encore à demi assoupies. Le Wake Up Pondy  offre de découvrir la ville et son histoire, de l'arrivée des Français jusqu'à leur départ après la guerre de l'Indépendance. Au menu de cette visite de l'église du Sacré-Cœur, le quartier des pêcheurs et le fameux quartier français, arrêt devant le Lycée français et l'Alliance française (créée en 1886), plongeon dans la folie du marché Goubert au centre de la ville, clin d'oeil au dieu Ganesh au temple Manakula Vinayagar et salutation de la statue d'un Gandhi semblant veiller sur la baie du Bengale.

 

 

On ne saurait dire que Pondichéry ait été une réussite en tant que colonie. Juste après sa fondation par les Français, en 1674, ce petit joyau niché dans le golfe du Bengale est tombé entre les mains des Hollandais, avant d’être repris par la France [en 1815] puis pillé et détruit par les Anglais. Bien que la ville ait été ensuite reconstruite par ses fondateurs, elle n’a jamais plus représenté qu’une escale sur la route de l’Indochine. Même après sa restitution à l’Inde en 1956, “Pondy”, comme on la surnomme, a végété, n’avançant pas au même rythme que le reste du pays.

 

 

Le mois de janvier 2017 je vais retourner à Pondichery voir mes 220 enfants, rencontré ma familles mes amis, revivre 4 semaines avec la passé, pour tant ma dernière voyage était avril 2016 il y a 10 mois passé mais on dirait depuis longtemps j’ai ne pas retourner la bas, toujours je vois de moment 

 

VOYAGE EN PONDICHERY 2015

 

Je tiens tout d’abord à vous remercier. C’est aujourd’hui grâce à votre générosité, votre soutien, ainsi que vos encouragements que nous avons pu, tous ensemble permettre à des orphelins de découvrir la joie et le bonheur d’être un enfant.

Dix années viennent de s’écouler  depuis la création de l’association «  Les orphelins de Pondichéry », de par vos dons, nous avons pu leur donner un toit, de la nourriture, des vêtements mais surtout une structure stable.

 

Aujourd’hui l’orphelinat est occupé par 175 enfants dont 55 filles. En ce qui concerne ce voyage qui a été extraordinaire, j’ai été accompagnée par Sophia la secrétaire et son marie Fabrice. J’aimerai remercier les enfants pour leur belle accueille, j’ai eu le droit à plusieurs dance et chant lors de l’inauguration de l’atelier de couture qui s’est fait le 6 mai 2015, ceci se termine par un repas traditionnel. Nous avons fait des sortie avec les enfants des orphelinat la directrice de l’orphelinat et son marie, le 11 mai nous avons fait une journée excursion pour visité le zoo de Madras puis nous avons visiter les fermes de crocodile en fin de journée nous avons visiter un site historique "Mahabalipurom". Les enfants était très heureux, il ont passer une bonne journée.

 

Je remercie Tout le monde, mon cœur et comblé de joie !

 

Adonis MATHURIN

                Orphelinat des filles 

NOTRE OBJECTIF

Je tiens avant tout à vous remercier. C’est grâce à votre générosité, votre soutien, ainsi que vos encouragements que nous avons pu, ensemble permettre à des orphelins de découvrir la joie et le bonheur d’être un enfant.

Depuis 2010 nous avons créé l’antenne de l’association « Les Orphelins de Pondichéry » à Nancy et grâce à vos dons, nous avons pu donner un toit, de la nourriture, des vêtements, mais surtout une structure stable à des petites filles. L'Orphelinat de filles, nouvelle réalisation portée par Alice Thomas accueille actuellement une trentaine de fillettes ; il est situé au coeur d'un charmant village, bordé de rizières paisibles. Les filles y habitent une vieille maison pleine de charme. Votre soutien a permis de construire une cuisine, d'acquérir des lits et de repeindre les chambres.

Le prochain projet d'Alice, soutenu par notre association, est d'installer un atelier de couture et une salle d'informatique qui seront également ouverts aux femmes du village.

 

Votre soutien continu, ainsi que votre indéfinissable générosité permettent d'apporter lumière et espoir dans la vie de tous ces enfants.

 

Agnes VOLPI et Françoise SIMONOT

 

INAUGURATION DE L'ATELIER D'APPRENTISSAGE :

La construction de l'atelier d'apprentissage a démarré en octobre 2009 pour que les enfants puissent apprendre un métier et avoir un avenir meilleur. L'inauguration officielle du bâtiment a déjà été faite le 22 Juillet 2012. Ainsi les enfants pourront travailler.

 

La scolarisation à Pondichéry est trop chère donc l'atelier d'apprentissage a été créé pour les garçons, afin qu'ils puissent apprendre un métier.

 

 

Les jeunes apprendront donc la menuiserie, l'électricité, la soudure et l'informatique.

 

C'est grâce à votre générosité, votre soutient et à vos encouragements que nous avons pu, ensemble, permettre à des orphelins de découvrir la joie et le bonheur d'être un enfant.

 

Cela fait toujours plaisir de voir les visages des orphelin(e)s plein de joie.

INAUGURATION DES PREMIERES PIERRES DE L'ATELIER DE COUTURE POUR L'ORPHELINAT DES FILLES :

Un deuxième Orphelinat a été monté en 2009 pour les filles, puisque la mixité est interdite. Monsieur le Président Adonis MATHURIN projette un atelier couture pour l'orphelinat des filles. L'atelier couture est une très bonne idée cela permettra aux orphelines d'apprendre à coudre, mais également aux jeunes filles des villages alentours qui pourront en bénéficier. Dans cet atelier elles auront l'occasion d'apprendre l'informatique.

 

C'est grâce à votre générosité, votre soutien et à vos encouragements que nous avons pu, ensemble, permettre à des orphelins de découvrir la joie et le bonheur d'être un enfant.

 

Nous souhaiterons collecter des fond rapidement pour débuter la construction de << l'atelier couture >>. 

 

Je me répète, c'est grâce à votre continuel soutient, ainsi que votre indéfinissable générosité que nous pouvons réaliser chaque projet...

 

Cela fait toujours plaisir de voir les visages des orphelin(e)s plein de joie.

 

                       << Seul l'amour transformera le monde>>

 

                                                      Adonis MATHURIN

 

 

 

MARIAGE :

LE MARIAGE: VENDHAN ET SAROJA

 

Le mariage de deux Orphelins :

 

Le 19 Août 2012 les deux jeunes orphelins B.VENDHAM et P.SAROJA se sont mariés.

 

Dès notre arrivée, les enfants sur leurs bancs nous accueillent joyeusement, ils respirent la joie de vivre!

Les plus grands s'affairent à achever la décoration, mettent la main à la pâte à la préparation du repas avec des adultes venus aider. Pour le repas, tout est fait à l'orphelinat.

 

De l'orphelinat des filles, nous arrivent une trentaine de ses pensionnaires. Les plus jeunes rejoignent les garçons sur les bancs, les plus âgées s'activent immédiatement à préparer l'évènement du jour, nettoyage, rangement, aide en cuisine.

 

Les mariés arrivent sous les vivats des enfants et accueillis dans la joie par l'orchestre des instruments à vent des enfants.

 

Une salle d'étude bien décorée aussi a accueilli les jeunes mariés après la cérémonie pour la présentation des cadeaux. Le réfrigérateur de l'association << Les orphelins de Pondichéry >> a fait sensation mais bien d'autres cadeaux sont venus s'y ajouter.

 

Bien entendu la musique et le chant ont été omniprésents tout au long de la soirée. Les mariés sont restés de longues heures debout pour reçevoir les félicitations et les cadeaux des invités.

 

 

Le repas, accompagné de musique et de la danse  a suivi et clos une journée heureuse et pleine d'émotions. Une journée de souvenirs e porteuse d'espoir pour tous ces enfants éprouvés par un difficile départ dans la vie.

 

Cela fait toujours plaisir de voir les visages des enfants  plein de joie.

 

                       << Seul l'amour transformera le monde >>

                                                  Adonis MATHURIN